Romans

Les mots d’Owen

_______________________________________

Comment vous présenter mon premier roman sans paraître prétentieux ? Comment vous en parler sans vous donner des éléments que vous n’aurez pas le plaisir de découvrir par vous-même ? Comment vous le décrire alors qu’aucune étiquette (polar, romance, thriller, roman historique, etc.) ne peut raisonnablement lui être attribuée ? Comment vous prouver qu’il est moderne avec un procédé littéraire novateur ? Comment sélectionner quelques mots justes alors que des centaines se bousculent au portillon ? Comment vous dire à quel point ce roman est bien plus qu’un roman ou qu’un récit, à mes yeux ? Si vous avez une idée plus efficace que celle que je vais vous proposer ci-après, je suis preneur ! En attendant mieux, voilà ce que je vous propose : je vais vous mettre le texte qui figure en 4 de couverture, rédigée par mon éditeur, puis je vous listerai les principaux thèmes abordés et enfin je parlerai des spécificités quant à la construction du roman. J’espère que ça vous ira, j’ai pas d’autres idées en stock. En revanche, je vous invite cordialement à aller fouiner dans la page LECTEURS sur laquelle vous trouverez des dizaines d’avis de lectures, de chroniques de blogs littéraires qui pourront, je l’espère vous apporter d’autres précisions.

Enfin, je vous rappelle que mon livre est en vente sur toutes les plateformes de ventes en ligne, en édition brochée et en livre numérique, à commencer par (cliquez sur les liens ci-dessous pour acheter) :

Éditions NomBre7 – Livraison très rapide !

Amazon – Vendeur Cyber Scribe

Quatre de couverture

_________________________________________

Katmandou, Garden of Dreams, 1er août 2018, Owen reçoit un mail inattendu de Juliette, son amie des années Lycée, ses pensées s’évadent et voltigent. Elles remontent le temps comme un funambule avance sur son fil. Qui est Owen ? Petit garçon à l’enfance improbable et adulte inachevé, Owen nous offre un univers d’émotions, avec des personnages profondément attachants, des moments de vie drôles, délicats ou éprouvants, mais toujours authentiques. De Katmandou à Cannes, en passant par Paris, impossible d’oublier ce petit bonhomme aux yeux bleus « couleur carrelage de la salle de bains ».Des émotions et des mots, posés sur les maux, comme autant de possibles et de pensables. Des mots qui ne s’effacent pas, comme le dit Owen lui-même : « L’oubli est passé devant moi comme une insulte qu’on ne dit pas ». Des mots pour se réfugier, pour se construire, et se perdre parfois pour mieux se retrouver ensuite : Les mots d’Owen. Dans ce récit à fleur de peau et de mots, Gilles Voirin nous offre une écriture salvatrice face aux absences trop étouffantes d’une vie. Une écriture moderne, avec des mots qui peuvent changer une vie aussi vite que les battements d’ailes d’un colibri. Et si cette vie était la vôtre ?

Thèmes abordés

_______________________________

Les thèmes abordés sont pluriels : certains sont évidents puisqu’ils traversent tout le livre, comme un faisceau lumineux qui éclaire une pièce pour en apercevoir les moindres recoins. D’autres sont plus ponctuels, cachés dans une armoire ou sous un lit. Concernant les thèmes “traversants” qui parcourent la vie d’Owen, puisqu’il s’agit avant tout d’un récit de vie, en prenant appui sur les centaines de retours de lecteurs, je peux en citer 10 (parce qu’Owen adore les comptes ronds), afin de vous épargner une liste à la Prévert aussi fastidieuse qu’inutile. Bien entendu, ce sont des thèmes très larges qui recèlent tous une arborescence et parfois des secrets bien enfouis. Prenons l’exemple de la famille : s’agit-il de l’importance de la famille dans l’accomplissement d’un individu ? D’une famille toxique et maltraitante ? D’une famille abandonnique ? D’une famille monoparentale ou à l’inverse d’une famille recomposée et élargie ? S’agit-il de secrets de famille ? D’une famille biologique ou d’une famille adoptive ? Et je pourrais décliner les propositions durant quelques pages encore.

L’enfance

La famille

La solitude

La différence

L’amitié

La construction de soi

La création artistique

L’émancipation identitaire

La réalisation personnelle

Les animaux

Construction du roman

_____________________________________________

Mon roman fonctionne par principe de renvois. D’une part, la narration est structurée sous forme de ping-pong entre passé et présent, alternant entre une écriture intimiste et des narrations truculentes. Quels que soient les émotions, les personnages, ou encore les monologues introspectifs, il s’agit toujours de délivrer des messages de portée universelle. D’autre part, le roman est rythmé par les ponctuations dans la narration, matérialisées par les définitions des « mots d’Owen ». Des mots signifiants pour lui, des mots qu’il identifie comme des « mots qui peuvent changer une vie ». Ces « respirations » dans le texte viennent compléter l’idée qui est en cours de déploiement dans le paragraphe précédent. Ce roman a été écrit en flux de conscience pour permettre aux mots, les mots d’Owen, d’embarquer naturellement le lecteur dans une réflexion sur lui-même et de trouver sa propre respiration. Une respiration qui prend son souffle dans une histoire singulière, avec des personnages attachants et une palette d’émotions largement déployée.

Puzzle de la vie d’Owen

_____________________________________________

Chaque vignette ci-dessous représente de façon figurative ou symbolique un élément important de mon roman Les mots d’Owen. C’est la vie d’Owen “façon puzzle” en quelque sorte. Allez, je vous aide : Owen adore lire ! Je vous laisse imaginer quelle peut être la vignette qui symbolise son appétence pour les livres. Amusez-vous bien !